Guérison intérieure des blessures du passé, à partir de la mise à découvert des principales étapes de notre vie.
Le Seigneur veut guérir les malades. Tout l’évangile en témoigne. Il y a les blessures du corps (physiques) et celles du psychisme. Toutes concernent la guérison que Jésus veut apporter aux malades. De plus, on le sait aujourd’hui, les blessures physiques et celles du psychisme sont liées les unes aux autres. Il est donc indispensable d’examiner à la lumière de L’Esprit ce qui a besoin d’être libéré dans notre psychisme, car ce qui n’est pas présenté consciemment dans la prière reste lié généralement. Il faut prendre conscience de ce qui a été une blessure dans notre évolution pour pouvoir en être délivré par la grâce de Dieu.
La session propose de relire en principales étapes (gestation dans le sein maternel, petite enfance, enfance, préadolescence, adolescence) notre vie, car ce que nous sommes a été préparé par tout ce que nous avons vécu antérieurement. Le Seigneur par son Esprit nous appelle à la liberté. « Si l’Esprit vous a libéré, c’est pour que vous soyez vraiment libres », déclare Saint Paul. C’est une bonne nouvelle et aussi une responsabilité. Nous avons la responsabilité de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour acquérir une vraie liberté. Vivre une retraite de ce genre, c’est nous rendre responsable de l’acquisition d’une plus grande liberté psychologique et spirituelle.