Du 29 Déc. au soir (17 h) au 1° Janvier (9 h 30). Donner toute sa vie à Dieu, recevoir sa bénédiction en rompant avec ses malédictions, avec F.Ephrem et accompagnateurs ?

on décembre 12, 2019 in Prochains rendez vous

Session du 29 Décembre (10 h) au 1° Janvier (9 h 30).


La Bible rappelle que la vie avec Dieu est bénédiction pour autant que nous sachions la recevoir comme elle nous est donnée. La difficulté que nous avons, pour entrer dans la bénédiction divine, est que nos appréciations par rapport à ce que nos vivons effectivement fait souvent écran à la bénédiction divine. Nous appréhendons parfois notre existence comme semée d’embûches, comme altérée par toutes sortes d’évènements dont nous tirons un bilan négatif : « Ma vie est semée d’embûches et de blocages ».Certains disent même : « Je n’ai vécu que des évènements pénibles et douloureux », et on en énumère les preuves en racontant tout ce qui a fait obstacle au bon déroulement de notre existence, souhaitée comme un long fleuve tranquille. La vie n’est jamais un long fleuve tranquille et, pourtant, la bénédiction de Dieu y était active et présente du début à la fin, mais nous ne pouvions pas le voir et en vivre comme une réalité active et effective parce que nos pensées inquiètes empêchaient une vision plus réelle des choses.
Nous vivons la plupart du temps une double existence, celle, heureuse que nous escomptons comme un rêve, et celle qui nous échouoit, faite de contradictions et de déséquilibres, que nous appréhendons comme menacée par toutes sortes de dangers et d’incertitudes. En mettant notre regard dans la vision d’une bénédiction permanente et du fait que Dieu bénit sans cesse, notre vie se réunifiée. Elle est la meilleure possible parce telle que Dieu l’a permise, et, alors, les obstacles que nous avons rencontrés deviennent des « grâces », des tremplins qui nous ont permis d’avancer, de nous affermir et de faire davantage confiance. Il faut chasser les pensées de malédiction de nos esprits et de nos cœurs car elles ne disent aucunement la pleine vérité. Elles nous trompent. Il faut entrer dans ce que le Nouveau Testament appelle le « Royaume de Dieu » et qui est le lieu toujours offert où préside la bénédiction de Dieu. Si nous parvenons à entrer dans la bénédiction divine, tout devient finalement béni de Dieu.

Comments are closed.